Les autorités suisses en ligne

Aller directement au contenu.

Tiques - où faire attention et comment s'en protéger?

Les tiques peuvent transmettre différents agents infectieux. Les deux maladies les courantes sont :

  • méningo-encéphalite verno-estivale (FSME), aussi appelée encéphalite à tiques et
  • borréliose ou maladie de Lyme

Régions à risques

L'espèce de tique la plus fréquente en Suisse est l'Ixodes ricinus. Elle apprécie les forêts de feuillus avec un sous-bois dense, les lisières de forêt et les sentiers forestiers, vit sur des plantes basses et attend de se faire emporter par un hôte à sang chaud (humain ou animal) qui passe à proximité. Les tiques ne tombent pas des arbres.

Borréliose / Maladie de Lyme

Toutes les régions dans lesquelles les tiques sont présentes sont des zones à risques pour la borréliose.

Méningo-encéphalite verno-estivale (FSME)

Parmi les régions à risque pour la FSME figurent, en tout ou en partie, les cantons de ZH, TG, SH, SG, GR, AG, LU, BE, SO, BL, NW, OW, UR, ZG, FR, VD, VS. Au-delà de 1000 m d'altitude, aucune région à risque pour la FSME n'a été identifiée.

Vous trouverez des informations actuelles concernant les zones à risque pour lesquelles une vaccination est conseillée sur le site de l'Office fédéral de la Santé Publique.

Régions pour lesquelles une vaccination contre la FSME est conseillée

Mesures de prudence : protection et vaccination

Comment se protéger des tiques:

  • Portez des vêtements bien fermés.
  • Evitez les sous-bois.
  • Utilisez des répulsifs contre les tiques (à pulvériser aussi bien sur la peau que sur les vêtements).
  • Examinez toutes les parties de votre corps et vos vêtements après chaque passage dans un milieu à risque.

Borréliose / Maladie de Lyme

Il n'existe pas de vaccin contre la borréliose. Cette maladie, plus fréquente que la FMSE, peut en général être soignée avec des antibiotiques.

Méningo-encéphalite verno-estivale (FSME)

Il existe un vaccin contre la FSME, recommandé par l'Office fédéral de la santé publique pour toute personne résidant ou se rendant périodiquement dans une zone à risques. Dans les régions à risques, l'assurance-maladie obligatoire prend en charge les coûts de vaccination. Les coûts sont à la charge de l'employeur si une vaccination est indiquée pour des raisons professionnelles (notamment pour les ouvriers forestiers et les agriculteurs).

Symptômes et autres informations concernant la méningo-encéphalite verno-estivale (FSME)

Symptômes et autres informations concernant la borréliose / la maladie de Lyme

Comment retirer une tique d'une personne ou d'un animal

  • Comme les piqûres de tiques, indolores, passent souvent inaperçues, il est recommandé de bien examiner toutes les parties du corps et ses vêtements après chaque passage dans un milieu à risque. Le port de vêtements de couleurs claires facilite la recherche de tiques.
  • Les animaux domestiques (par ex. chats, chiens ou chevaux) devraient également être examinés.
  • Toute tique doit être enlevée le plus rapidement possible. Le plus pratique est de l’attraper à ras de la peau au moyen d’une pince fine et de tirer régulièrement. Il faut ensuite désinfecter l’endroit piqué.
  • Retenez ou marquez l'endroit piqué. Mieux vaut consulter un médecin si des symptômes apparaissent après une piqûre de tique.

Une App pour gérer les piqures de tiques

L’app, développée par la Haute école Zurichoise des sciences appliquées, vous aide à prévenir et traiter correctement les piqures de tiques. Disponible sur Ipad et Iphone.

Complément

Vous avez été mordu ou piqué par un insecte, par exemple une tique. Si vous avez de ce fait un empoisonnement ou une infection, c’est considéré comme un accident.