Les autorités suisses en ligne

Aller directement au contenu.

Examen pratique de conduite

À l’examen pratique, un expert évalue si vous êtes capable de conduire un véhicule automobile de la catégorie concernée en toute sécurité et dans le respect des règles de la circulation. Il est recommandé de suivre des leçons auprès d’un moniteur d’auto-école afin d’acquérir les principales qualifications nécessaires à la conduite et de se préparer à l’examen.

Inscription

Si vous vous sentez apte à conduire, que vous avez suffisamment d’assurance dans la circulation routière et que vous avez suivi les cours obligatoires (théorie de la circulation, etc.), vous pouvez vous inscrire à l’examen pratique.

Trouver un moniteur d'auto-école près de chez vous

Exigences pour l’examen

L’examen pratique doit être passé dans un véhicule remplissant les exigences imposées pour les véhicules servant aux examens de la catégorie correspondante; le véhicule doit être en parfait état de fonctionnement, répondre aux prescriptions et être muni d’une plaque portant un L blanc sur fond bleu, fixée à l’arrière, à un endroit bien visible.

Vous devez apporter à l’examen :

  • une pièce d’identité valable (passeport, carte d’identité ou livret de séjour)
  • votre permis d’élève conducteur
  • le permis de conduire que vous avez éventuellement déjà obtenu pour d’autres catégories de véhicules
  • le permis de circulation du véhicule d‘examen.

En cas de réussite

Une fois l’examen réussi, vous recevrez par voie postale un permis de conduire à l’essai en format carte de crédit (PCC).

En cas d'échec

Procédure après 1 échec

Si vous avez échoué à l’examen, vous pouvez le répéter, en règle générale, après un mois. Informez-vous auprès du service des automobiles de votre canton de domicile.

Procédure après 2 échecs

Vous devez présenter une attestation d’un moniteur de conduite agréé prouvant que votre formation est terminée.

Trouver un moniteur d'auto-école près de chez vous:

Procédure après 3 échecs

Si vous avez échoué trois fois à l’examen pratique de conduite, vous devez vous soumettre à un test d’aptitude à la conduite avant de vous présenter à un nouvel examen. Le service des automobiles de votre canton de domicile vous dirigera vers l’organe compétent. Si ce test n’est pas concluant, votre permis d’élève conducteur ne sera plus valable. La base légale est ici l’ordonnance réglant l’admission à la circulation routière. 

Procédure après 4 échecs

Si vous échouez pour la quatrième fois à l’examen pratique ou que le test d’aptitude à la conduite effectué après le troisième échec à l’examen pratique n’a pas été concluant, vous ne serez admis à un nouvel examen qu’à la suite d’une expertise favorable relevant de la psychologie de la circulation.

Coûts

Les coûts de l’examen pratique varient d’un canton à l’autre. Veuillez vous renseigner auprès du service des automobiles de votre canton de domicile.

Informations du service des automobiles de votre canton de domicile