Les autorités suisses en ligne

Aller directement au contenu.

Vote électronique

Le vote électronique permet, via Internet, de participer aux élections et aux votations sans devoir se rendre au bureau de vote.

Ce nouveau canal pour exercer ses droits politiques, connu aussi sous le nom de e-voting, est en phase de développement en Suisse depuis l’an 2000. Son introduction requiert du temps. Des défis techniques, juridiques et processuels doivent être surmontés. Confédération et cantons suivent la stratégie d’une extension progressive du vote électronique selon la devise « la sécurité avant tout ».

Etapes d’introduction du vote électronique en Suisse

Questions fréquentes sur le vote électronique

Qui peut voter?

Le vote électronique est en premier lieu mis à disposition des Suisses de l’étranger, car il représente pour eux un grand avantage. Il arrive régulièrement que les bulletins de vote envoyés de l’étranger par la poste parviennent trop tard aux administrations communales. Le vote électronique apporte une solution à ce problème.

Les Suisses de l'étranger ayant le droit de vote peuvent voter et élire de manière électronique s'ils sont immatriculés dans un canton qui propose le vote par voie électronique.

De nombreux électeurs domiciliés en Suisse ont aussi la possibilité de voter par Internet, ce qui est actuellement le cas dans les cantons de Genève et de Neuchâtel. Les autres cantons participant aux essais de vote électronique continuent de se concentrer, pour l’instant, sur les Suisses de l’étranger. Néanmoins, grâce aux essais réalisés, ils espèrent eux aussi pouvoir, prochainement et progressivement, mettre le vote électronique également à disposition des électeurs domiciliés en Suisse. Veuillez vous adresser à votre commune pour savoir si vous pouvez déjà bénéficier du vote électronique.

Le but à long terme est de rendre possible le vote par voie électronique pour tous les ayants-droits.

Comment voter par internet?

En Suisse deux différents systèmes de vote électronique on été développés : celui de Neuchâtel et celui de Genève. Les autres cantons menant des essais de vote électronique utilisent un de ces deux systèmes sans devoir investir pour en mettre en place un propre.