Les autorités suisses en ligne

Aller directement au contenu.

Adoption: combien ça coûte?

Pour toute adoption, des frais administratifs de base, auxquels s’ajoutent des frais supplémentaires selon la complexité du cas, le pays d’origine de l’enfant ou le canton qui traite le dossier sont à prévoir.

Adoption internationale

Chiffrer le coût total d’une adoption internationale est très difficile mais on estime qu’il peut varier entre 10'000 et 50'000 francs.

Frais administratifs de la Confédération

Les prestations fournies par la Confédération - de la transmission du dossier de demande d’adoption jusqu’aux préparatifs liés à l’arrivée de l’enfant - coûtent aux candidats à l’adoption 400 francs (ou 200 francs, si les documents sont réunis par un organisme intermédiaire de la Confédération et directement transmis à l’autorité centrale étrangère en charge des adoptions).

Si, pour des raisons particulières, la procédure d’adoption nécessite plus de temps, les frais de dossier peuvent alors monter jusqu’à un maximum de 1000 francs.

Les autres frais

Aux frais administratifs de la Confédération s’ajoutent les frais de dossier cantonaux (qui varient selon le canton). Si vous vous adressez à un organisme intermédiaire, vous devrez également vous acquittez des coûts de leur prestation de service.

Les parents potentiels doivent également assumer les frais de leur voyage dans le pays d’origine de l’enfant (vol, visa d’entrée, séjour) où ils ont à passer entre 3 et 10 semaines (selon le cas et le pays) avant de rentrer avec l’enfant. Son vol de retour vers la Suisse est aussi assumé par les parents adoptifs, ainsi que son visa suisse (si l’adoption n’a pas été prononcée à l’étranger) et les analyses médicales.

Avant que l’adoption soit prononcée, il faut prévoir une période de 12 mois de placement en vue d’adoption, pendant lequel l’enfant vit chez les parents adoptifs potentiels, à leur frais.

Adoption nationale

Une adoption nationale est nettement moins onéreuse. On estime qu’elle peut coûter environ 2000 francs. Ce chiffre couvre les frais de dossier cantonaux (variables selon le canton), l’évaluation par le canton de l’aptitude du couple à l’adoption et les frais judiciaires pour la prononciation définitive de l’adoption après une période de pré-adoption.

Coordonnées des autorités cantonales compétentes en matière d’adoption