Aller directement au contenu.

Je vis à l’étranger : où puis-je voter pour élire le Conseil national ?

Vous êtes suisse mais vous vivez à l’étranger ? Si vous remplissez les conditions pour participer aux élections, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Lesquelles ?

Vote par correspondance

Les Suisses de l’étranger peuvent aussi voter par correspondance. L'enveloppe de réexpédition est contenue dans le matériel de vote que vous recevrez quelques semaines avant la date du scrutin. Vous devez utiliser exclusivement cette enveloppe, dans laquelle vous glisserez votre bulletin électoral correctement rempli et votre carte de légitimation dûment signée (sauf dans le canton de Bâle-Ville, qui n’exige pas la signature).

Respectez bien les délais d’expédition pour que votre enveloppe arrive à temps au secrétariat communal: informez-vous auprès de votre représentation suisse.

Représentations suisses à l’étranger

Vote électronique

Le projet « Vote électronique » a été mis en place en 2000 pour permettre aux Suissesses et aux Suisses de l’étranger de voter par internet.

Dans les cantons suivants, les Suissesses et les Suisses de l’étranger pourront recourir au vote électronique pour l’élection du Conseil national et du Conseil des Etats :

Genève, Lucerne, Bâle-Ville et Neuchâtel.

Au bureau de vote

Comme vos compatriotes résidant en Suisse, vous pouvez vous aussi vous rendre au bureau de vote de votre commune. Pour cela, il faudra bien évidemment que vous rentriez en Suisse et que vous profitiez des jours d’ouverture de votre bureau de vote. Les bureaux de vote sont généralement ouverts deux jours sur les quatre qui précèdent la date du scrutin. Les horaires des bureaux de vote sont indiqués dans votre matériel de vote.

De nombreuses communes mettent en outre à la disposition de la population une boîte aux lettres dans laquelle vous pouvez glisser votre enveloppe 24 h sur 24 jusqu’à la date et à l’heure indiquées dans votre matériel de vote.

Droit de vote et d’élection des Suisses de l’étranger. Les informations sur le site du Département fédéral des affaires étrangères


Dernière modification : octobre 2015